La Jolokia, un piment qui ne cède pas

jolokia

Les piments, voilà un sujet qui intéressera sans nul doute tous les amateurs de saveurs extrêmes. Ce n’est pas la première fois que nous en parlons dans ce blog, mais un petit rappel s’impose peut-être.

Il existe tellement de variétés de piment qu’il est très difficile de tous les recenser, surtout pour les moins forts tellement ces derniers sont nombreux. Et chacun d’entre eux possède ses propres origines et caractéristiques. L’une d’entre elles est le Jolokia, probablement l’un des piments les plus appréciés, mais aussi l’un des plus forts au monde.

Ce condiment sert à accompagner les repas afin d’obtenir plus de, comment dire, plus de « punch » dans le goût.

Le Jolokia, à jamais le plus puissant

La Jolokia, ou encore Bhut Jolokia, est un piment cultivé dans le nord-est de l’Inde, plus précisément à Assam (dans la même région ou un des thés verts les plus connus au monde est également cultivé). Toutefois, quelques États indiens comme le Nagaland, le Manipur et le Bangladesh cultivent également ce piment. C’est d’ailleurs une raison supplémentaire d’attirer les touristes pour ces régions.

Ce piment a été, en 2006, inscrit dans le Livre Guinness des Records comme étant le piment le plus puissant que le monde n’ait jamais connu. Mais les années passèrent et peu après, la Jolokia fut destitué de sa première place pour être remplacée par d’autres variétés encore plus fortes comme par exemple, le Naga Viper ou le Trinidad Moruga Scorpion.

Ceci dit, la Jolokia reste toujours très estimée par les grands amateurs de piments.

Faire son huile pimentée soi-même

Vous n’êtes en aucun cas forcé de manger du Jolokia sous sa forme naturelle. Vous pouvez aussi en faire de la sauce piquante ainsi que beaucoup d’autres choses. Voici  une recette facile qui devrait vous permettre de transformer votre piment en une huile pimentée dont vous pourrez ensuite vous servir comme sauce pour vos apéritifs ou certains plats de résistance.

Il vous faudra donc

  • 250ml d’huile d’olive ou d’huile de pépin de raisin
  • 4 piments Jolokia bien séchés
  • 2 tiges de thym
  • 1 feuille de laurier
  • du poivre noir de préférence, non broyée.

La préparation est très simple. Avant tout, il est conseillé d’utiliser de l’huile d’olive plutôt que de l’huile de pépin de raisin, car elle aromatisera plus le piment. De plus,  l’huile de pépin de raisin ne supporte très bien la chaleur. Mais revenons donc à notre recette. Il vous faudra transvaser un peu d’huile dans une bouteille pour ensuite y placer tous les autres ingrédients.

Les proportions sont au jugé et assez personnel, mais à Crokfun, nous la préférons à portion égale. Surtout que si vous ajoutez beaucoup de piment dans peu d’huile, le goût sera terrible.

Naga jolokia

Intéressé de connaitre le piment le plus fort du monde ? Alors dite bonjour au Naga jolokia !

Il faudra donc savoir bien balancer entre les différents ingrédients. 4 piments semblent être suffisants pour obtenir goût agréable (n’oubliez pas que c’est un piment très fort). Une fois le tout mélangé, vous n’aurez plus qu’à bien refermer la bouteille pour ensuite le ranger dans un endroit sombre.

Attendez 15 jours avant de goûter à votre huile pimentée. Vous verrez que la saveur pimentée et l’arôme auront trouvé un juste milieu et que si vous en versez sur vos salades ou vos pâtes, le goût de ces dernières s’en trouvera radicalement changé .

Et pour les plus aventureux, vous pouvez également faire macérer les piments dans la bouteille pendant 2 mois pour obtenir encore plus de piquants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *